Diagnostic “prévention globale de l’absentéisme”

Toutes les études le démontrent : L’absentéisme poursuit sa hausse dans les entreprises avec une moyenne
de 18,70 jours d’absences par salarié en moyenne en 2019
assorti d’un taux moyen de 5,11 % [1]

Prévention de l'absentéisme

Ces deux chiffres cachent bien entendu de nombreuses disparités et, si nous sommes tous tentés de comparer notre taux d’absentéisme à ceux présentés par l’étude, alors nous faisons fausse route.

Pourquoi ? Tout simplement parce que ce sont les arrêts de longue durée qui contribuent le plus à faire grimper le taux d’absentéisme. Et, ce sont ceux qui sont, bien souvent, le mieux gérés par les ressources humaines (remplacement, transfert de compétences, réorganisation, etc.).

En revanche, avez-vous fait l’analyse de vos arrêts de plus courtes durées ?
Comment gérez-vous la désorganisation supportée par le management ?
Et les dysfonctionnements occasionnés (retard de production, insatisfaction clients, dégradation du climat social, etc.) ?
Avez-vous analysé le coût de cet absentéisme ?

Notre approche part de vos données, de la situation réelle à laquelle vous êtes confrontés.

Nous vous accompagnons pour mettre en œuvre un dispositif de « Prévention globale de l’absentéisme ».
Notre démarche est éprouvée et donne des résultats concrets tout en améliorant le dialogue social dans l’entreprise.

Quels gains pour l’entreprise ?

A titre d’exemple et sans que cette liste soit exhaustive :

  • Moins de remplacements au pied levé ;
  • Moins de stress
  • Moins de compléments de salaire à verser
  • Une charge de travail mieux répartie
  • Une meilleure image
  • Etc.

Vous souhaitez nous challenger ?

[1] Source : 12ième baromètre de l’absentéisme et de l’engagement – Ayming – Etude 2020